Garder sa capacité à s’émerveiller.

Je suis entouré de ces personnes : bienveillantes, positives, créatives… et j’avoue que cela me fait un bien fou ! Certes, nous ne vivons pas dans le monde des Bisounours, le chômage fait des ravages, la planète se réchauffe ! Alors, pourquoi malgré nos réflexes  de scepticisme, recherchons-nous les positifs, les enthousiastes, les fonceurs, les entreprenants ? Mais parce qu’ils nous boostent, et qu’au fond, on les envie. Malgré le triste monde qui les entoure, ils « ne perdent pas leur vie à la gagner ». Leur âme d’enfant les guide dans la caverne d’Ali Baba ; ils savent y dénicher des trésors qui vous échappent : ils savent s’émerveiller.

L’article des Inrocks

Il ne s’agit pas « d’enfiler des lunettes roses » mais de porter autour de nous un regard « désirant » (nous dirions « bienveillant »). A travers les deux ouvrages de Fabrice Midal : « Foutez-vous la paix, et commencez à vivre », et de Belinda Cannone « S’émerveiller », nous sommes invités à entrer en rapport avec notre propre vie, grâce à la pleine-conscience (mind-fulness) de ce qui est.

A vous de jouer – A. Turuban

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s