Editorial

Comment se positionne notre territoire dans la nouvelle économie dessinée par la Loi Notre ? Dit autrement, la région Bourgogne Franche-Comté va-t-elle tirer son épingle du jeu dans le concert des 13 grandes régions ?

C’est l’objet du N°30 de la Revue Emploi et Territoires publiée pendant la trêve des confiseurs :

Synthèse du rapport 2016 de l’Observatoire des Territoires

Il apparaît que les métropoles régionales de l’Ouest (Rennes, Nantes, Bordeaux, Toulouse) et du Sud (Marseille, Montpellier) attirent l’activité, la croissance et l’emploi dans une dynamique positive. Il ressort aussi de l’étude que les raisons du succès sont objectives : la douceur du climat, la présence littorale, l’identité industrielle (aéronautique à Toulouse)… Bref, ce qui explique les résultats est lié à des éléments objectifs. L’orientation de Dijon-Métropole et le dossier gastronomie – oenologie – bien-être – tourisme semblent apporter l’identité qui manquait à notre région. C’est tout ce que nous pouvons nous souhaiter !

Antoine Turuban

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s