Ai-je les qualités pour devenir manager ?

Se poser cette question, c’est déjà bon signe ! Lorsqu’un manager commence à se demander dans quelle mesure « il va se laisser entamer par les problèmes de son collaborateur », un esprit d’équipe et de collaboration s’installe, avec deux conséquences positives :

  • une démarche d’amélioration continue : connaître les difficultés, c’est déjà commencer à les résoudre.
  • une progression de la satisfaction des clients : dans la plupart des entreprises, la cause du stress et des difficultés trouve son origine dans la relation entre « la première ligne » et les clients.

A l’inverse, un responsable qui réagit systématiquement par : »débrouille-toi, c’est ton problème », ou « quel que soit ton souci, je n’irai pas au-delà de la limite/ l’attitude/le budget/ le temps que je me suis fixé » se place dans une zone de confort rassurante, mais qui limite considérablement le potentiel de son équipe.

Aussi l’étude publiée par Keljob mérite-t-elle notre attention : je vous invite à la découvrir ci-dessous.

Les qualités du manager

Une fois ce travail mené, nous réfléchirons à cette relation ascendante qu’il convient de parvenir à mettre en oeuvre : l’intelligence collective. Bonne lecture !

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s